page d'accueil   début   page suivante   page précédente  

recherche  























La naissance de l'ULB

L'histoire de l'Université libre de Bruxelles est étroitement liée à celle de la Belgique. En effet, lorsqu'en 1830 les 9 provinces qui s'étaient détachées du Royaume des Pays-Bas formèrent l'État belge, trois universités d'État existaient dans le pays: celles de Gand, de Liège et de Louvain. Bruxelles, bien que promue au rang de capitale, restait dépourvue d'enseignement universitaire.
 


Pierre-Théodore Verhaegen, avocat bruxellois, qui donna l'impulsion nécessaire à la création de l'Université libre de Bruxelles

 
Aussi, dès 1831, un groupe de personnalités bruxelloises du monde des lettres, des sciences et de l'enseignement se donna pour objectif d'y créer une université. Pour ces hommes, ce pouvait être une université d'État ou, à défaut, une institution privée, puisque la Constitution belge - la plus libérale d'Europe - en admettait le principe.
 


L'ancien Palais Granvelle, situé rue des Sols et rue de l'Impératrice, au centre ville, constitua le siège principal de l'Université entre 1842 et 1928

 
Trouvant déjà trop lourde la charge financière des trois universités existantes, l'État belge ne manifesta guère d'enthousiasme pour le projet. Mais, lorsque l'épiscopat décida, en 1834, de fonder une université catholique à Malines, les événements se précipitèrent: les milieux libéraux et la franc-maçonnerie, qui étaient les promoteurs du projet bruxellois, redoublèrent d'efforts, si bien que, le 20 novembre 1834, l'Université libre de Belgique - ce fut son premier nom - inaugurait sa première année académique.
 
À partir de 1842, elle allait s'appeler Université libre de Bruxelles: un terme géographique changeait, mais l'adjectif "libre" demeurait. Il était essentiel.

Les Archives et Bibliothèques de l'ULB et l'association des cercles étudiants (ACE) organisent à l'occasion de l'anniversaire des expositions retraçant l'histoire de l'Université.

175ème !

En image plus qu'en texte, les Archives et Bibliothèques vous convient à un voyage dans le temps' dans l'histoire de l'Université. En trois vagues successives, vous (re)découvrirez les étudiants et les bâtiments, les personnages marquants de l'histoire de l'Université et le Librex' et enfin le passé et l'avenir des Archives et Bibliothèques.
Du 9 novembre au 30 juin 2010 à la Galerie de la Bibliothèque des sciences humaines.
Du lundi au vendredi, de 9h à 16h